En Haute-Corse, les hommages au courage des Goumiers pendant la Libération de la Corse

Publié le 03 octobre 2013 à 11h04, mis à jour le 03 octobre 2013 à 20h15
goumiers.jpg
France 3 Corse

Au sud du cap Corse, à Teghime, s'est tenu ce jeudi 3 octobre l'hommage aux Goumiers, ces soldats marocains qui s'étaient illustrés lors de la Libération de la Corse en 1943. Demain à Bastia, François Hollande et le frère du roi du Maroc vont décorer sept anciens combattants marocains.  

Les commémorations de la Libération de la Corse prennent cette année une dimension particulière avec la venue de François Hollande (sa première sur l'île en tant que président de la République), mais aussi avec la décoration des Goumiers, ces soldats qui appartenaient à l'infanterie légère de l'Armée d'Afrique du Nord. 

Ce jeudi 3 octobre, le ministre délégué aux anciens combattants, Kader Arif, s'est rendu à Teghime pour leur rendre hommage. Lors de la prise du Col San Stefano, au-dessus de Bastia, les soldats de l'infanterie marocaine s'étaient illustrés par leur courage. Hier soir, le ministre est arrivé sur le sol corse à bord de l'avion présidentiel, avec les sept Goumiers qui doivent être décorés.

L'hommage aux Goumiers à Teghime

Ce matin, Kader Arif a par ailleurs rencontré le maire de Bastia, Emile Zuccarelli. Il a réaffirmé, comme il l'avait déjà fait le 9 septembre à Ajaccio, son admiration pour l'insurrection corse.

"Il est vrai que la Corse a été une mémoire oubliée...


... c'est pourquoi il était important, pour le président comme pour moi-même, de pouvoir dire, 'le premier département français métropolitain libéré c'est la Corse', grâce à ce qu'a été la résistance corse, qui a refusé la barbarie nazie"... 

Interview de Kader Arif
Interview de Kader Arif, ministre délégué aux Anciens Combattants

Vendredi 4 octobre, François Hollande et le frère du roi du Maroc (le prince Moulay Rachid) remettront la légion d'honneur aux anciens combattants marocains ayant participé à la Libération de la Corse. Les décorations se feront place Saint-Nicolas vers 16 heures. 

Que reste-t-il de l'héritage des Goumiers en Corse ?


Soixante dix ans plus tard, les hommes et les femmes d'origine marocaine vivant en Corse se sentent héritiers et fiers du courage de ces Goumiers, même si beaucoup ne connaissent pas ou peu cette page d'histoire.

Beaucoup feront le déplacement à Bastia pour apercevoir le prince du Maroc. Beaucoup ignoraient que leurs ancêtres avaient combattu aux cotés des résistants corses pour libérer l'île, où ils vivent et où certains sont nés...

Les Marocains de Corse et l'héritage des Goumiers

En savoir plus sur l'engagement du premier régiment de tirailleurs marocains, lire le rapport officiel du colonel Jean de Butler sur les opérations de  la Libération de la Corse en 1943.  






Les Goumiers et les Corses, "frères de combat"

A partir du 19 septembre 1943, près de 10.000 hommes appartenant à l'Armée d'Afrique du Nord débarquent à Ajaccio pour filer vers le Nord. Leur marche dans la ville fantôme de Bastia est restée dans les mémoires. Mais leur engagement dans les combats aux cotés des résistants corses ne figure pas dans les livres d'Histoire.